La tour de Shanghai : flotter au dessus de la ville

For english version click here

Si elle arrive deuxième en hauteur, la Shanghai Tower détient fièrement la palme d’or de l’observatoire le plus élevé au monde. Voici de façon simplifiée ce qu’a appris notre groupe de futurs ingénieurs sur cet immense gratte-ciel.

  1. La tour compte 121 étages … La place Ville-Marie de Montréal en compte 42 ! C’est près de 100m de plus que l’antenne de la tour CN à Toronto.
  2. Ses étages types, en forme de triangle, effectuent une rotation de 120 degrés entre le premier étage et son sommet
  3. Un amortisseur harmonique (mass damper) de plus de 1000 tonnes est suspendu à son sommet pour contrer la poussée des vents et les séismes. C’est le plus lourd du monde!

C’est donc de haut que nous avons vu la ville; un peu comme si l’on flottait au-dessus d’une immense maquette.

 

The Shanghai tower

Shanghai Tower may only be the second-tallest building in the world, but it features the world’s highest observatory. Here’s a quick run-down of what our team of future engineers learned about this massive skyscraper:

  1. The tower has 121 floors. To put that into perspective, Montreal’s Place Ville-Marie has 42! Shanghai Tower stretches nearly 100 metres higher than the CN Tower in Toronto.
  2. The tower’s triangular floors rotate some 120 degrees between the first floor and the summit.
  3. There’s a 1,000-tonne mass damper suspended from the peak to counter wind force and earthquakes. It’s the heaviest of its kind in the world!

We got to see the city from way, way up. It almost looked as though we were peering down at a huge mock-up of the city.

 

By : Patrick Labelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *