La signalisation en Chine

Published on 26/04/2017

Bilingue dans les grandes villes (mandarin et anglais), plus claire qu’au Québec la signalisation de la Chine est vraiment bien faite. Par contre, elle semble assez suggestive aux yeux des chinois. Nous avons la chance ou la malchance de prendre ou de voir des taxis, bus, automobiliste, cycliste ou motocycliste enfreindre les « lois » plus d’une fois. Prendre un sens unique à sens contraire ne semble pas badrer les chinois ou encore continuer même si la lumière est rouge ou faire tout simplement un « uturn » sur l’autoroute.   Pour ajouter à ce chaos urbain pour les nord-américains que nous sommes les gens s’entrecoupent tout le temps et ne respecte aucunement les lignes. Malgré ce bal étourdissant il ne semble pas avoir d’accident (du moins pas pendant que nous étions sur le réseau de transport) et heureusement.

Deux particularités intéressantes de la Chine au point de vue de la signalisation; les feux signalisation et l’affichage de la limitation de vitesse.

Voici une photo du feux rouge et vert (comme on peut le voir il n’y a pas de feu jaune mais un décompte.

Ici observez bien sur le pavé on peut y voir la vitesse inscrite dans la rue, la première inscription correspond à la vitesse minimum et la seconde, la vitesse maximum.

Écrit par: Olivier Nadeau